Mots-clés

, , , , , ,

Tout le monde les attendait avec impatience et ils sont enfin là… Ce sont les attendus pour intégrer l’enseignement supérieur.

Pour rappel, l’une des principales caractéristiques de la réforme de l’enseignement supérieur porte sur les modalités d’accès à l’université. Afin d’éviter le recours au tirage au sort, les élèves sans affectation à la rentrée, mais aussi tenter de diminuer les taux d’échec en première année de licence, le gouvernement a proposé de conditionner l’entrée à l’université non plus à l’obtention du baccalauréat, mais aussi à divers « attendus » complémentaires.

Ce document liste les compétences et connaissances qu’il est nécessaire de maîtriser pour prétendre à une formation universitaire :

Cliquez sur l’image pour accéder au document

Ainsi, on apprend que pour intégrer une licence d’histoire, les compétences suivantes sont attendues des futurs étudiants :

  • Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression écrite et orale afin de pouvoir argumenter un raisonnement
  • Disposer d’un bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)
  • Etre intéressé par la démarche scientifique
  • Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les sciences humaines
  • Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail
  • Avoir un intérêt pour la recherche documentaire
  • Avoir un intérêt pour les questions historiques, politiques, économiques et sociales

Ce que le document ne dit pas…

Les critiques ne se sont cependant pas faites attendre sur les réseaux sociaux, comme le montre ce tweet de Michel Lussault, géographe et ancien président du Conseil supérieur des programmes :

En effet, si le document publié aujourd’hui par le ministère détaille les éléments de cadrage national, il ne précise pas la manière dont les universités mesureront ces indicateurs. Ainsi, nous ne savons pas encore comment et par qui seront évaluées vos compétences à travailler de façon autonome, ni sur quels critères vos compétences en matière d’expression écrite seront évaluées.

A l’inverse, certains éléments se précisent et méritent tout votre attention pour les filières dites « en tension ». Ainsi, en droit, vous devrez « avoir suivi un module « Découverte du Droit » » dont la nature n’est pas encore connu. De même, pour intégrer une licence STAPS, « l’exercice préalable de fonctions d’animation, d’encadrement, de responsabilités collectives, associatives ou citoyennes constitue un atout ».

Les dossiers à suivre dans les semaines à venir

Ce document constitue donc une étape qui devra être précisée dans les semaines à venir par chaque université. En fonction de vos projets et de vos voeux, vous devrez être attentifs aux documents produits dans chaque établissement d’enseignement supérieur afin de voir comment ces attendus vont être déclinés par les équipes pédagogiques locales.

Ressources complémentaires