Mots-clés

, , ,

Honeycomb (1)

Le jeudi 3 septembre 2015, la Chine a célébré le 70ème anniversaire de sa victoire contre le Japon à l’issue de la Seconde Guerre mondiale.

Source : French.china.org.cn

Il s’agit d’une période de l’histoire très importante pour la Chine qui, grâce à son engagement aux côté des Alliés, est désormais reconnue comme une puissance indépendante et intègre le conseil de sécurité de l’ONU créé lors de la conférence de San Francisco. Le président chinois Xi Jinping l’a d’ailleurs évoqué dans son discours : « La victoire totale de la guerre anti-japonaise a refait de la Chine un grand pays dans le monde« .

Le discours du président chinois peut cependant être considéré comme ambivalent. D’un côté, le puissant dirigeant a expliqué ne pas rechercher l’hégémonie, ni à étendre son territoire. En gage de sa bonne foi, il a annoncé une réduction des effectifs de l’Armée populaire à hauteur de 300 000 hommes, ce qui laisse néanmoins encore l’armée chinoise très largement au-dessus de toutes les armées du monde au regard des effectifs (aujourd’hui estimé à 2,3 millions d’hommes). D’un autre côté, la Chine continue à s’opposer à ses voisins asiatiques(et notamment le Japon et les Philippines) pour le contrôle de plusieurs îles de la mer de Chine.

Au passage, il faut noter la présence à ce défilé militaire du président russe Vladimir Poutine, partenaire étroit de la Chine, tandis que le président américain Barack Obama et le Premier ministre Shinzo Abe ont préféré décliner l’invitation.

Chapitre révisé
Connaissances à retenir
  • 3 septembre 1945 : fin de la guerre chino-japonaise dans le cadre de la Seconde Guerre mondiale
  • La conférence de San Francisco en 1945
  • Xi Jinping, président de la République populaire de Chine depuis 2013
  • L’armée chinoise est la plus puissante du monde en termes d’effectifs