Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

L’émission Le Dessous des Cartes a récemment diffusé un nouvel épisode particulièrement utile dans le cadre des programmes de géographie, notamment en classe de Terminale :

Cliquez sur l’image pour accéder à la ressource (accessible jusqu’au 14 janvier 2020)

Les principales informations à retenir

  • A la fin du XVe siècle, les Européens s’aventurent de plus en plus en mer grâce à l’amélioration technique des navires.
  • L’une des premières routes maritimes transatlantiques est ouverte par Christophe Colomb en 1492.
  • Le canal de Suez est un projet franco-égyptien ouvert à la navigation en 1869. Il permet de relier la Chine à la France en 40 jours (contre 50 jours par la route contournant l’Afrique). Il est long de 190 km et accueille plus de 8% du trafic maritime mondial. L’Egypte en contrôle désormais l’exploitation et en a tiré plus de 5 milliards de revenus en 2018.
  • Le canal de Panama est inauguré en 1914 après plus de trente années de travaux. Il permet d’économiser plus de 12 000 km de trajet en évitant de passer par le Cap Horn qui est particulièrement dangereux pour la navigation. Il est long de 77 km et accueille plus de 5% du trafic maritime mondial. Le Panama en contrôle l’exploitation et génère environ 1 milliard de recettes.
  • Ces deux canaux ont fait l’objet de travaux récents pour augmenter leurs capacités.
  • Les capacités des navires ont été multipliées par 100 en un siècle.
  • Le transport maritime représente environ 85% du transport mondial (contre 9% pour le transport routier, 5% pour le transport ferroviaire, 1% pour le transport aérien).
  • Environ 1 milliard de navires sillonnent actuellement les mers et les océans, transportant environ 11 milliards de tonnes de produits en 2017 dont :
      • 40% de vrac (minerais et céréales)
      • 32% d’hydrocarbures
      • 27% de marchandises
  • Shanghai est le premier port du monde avec 650 millions de tonnes de marchandises qui transitent chaque année. Il est composé de deux parties :
      • Un port historique situé sur l’embouchure du fleuve Yangtze
      • Un port en eaux profondes sur le littoral et appelé Yangshan
  • Sur les 20 premiers ports du monde en 2015 :
      • 15 sont asiatiques
      • 9 sont chinois
  • Le plus important lieu de passage stratégique maritime est le détroit de Malacca situé entre l’Indonésie, la Malaisie et Singapour.  Il concentre entre 15 et 20% du trafic mondial. il est aujourd’hui saturé et c’est pourquoi la Chine étudie la possibilité de creuser un nouveau canal d’environ 150 km de long en Thaïlande
  • Le détroit d’Ormuz est un autre point de passage stratégique car il est le lieu de transit d’environ 30% du pétrole mondial. Il est sous le contrôle du sultanat d’Oman (au Sud) et de l’Iran (au Nord). Plusieurs pétroliers ont été attaqués dans cette région du globe depuis le début de l’année 2019. Afin de lutter contre ces risques, les Emirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite ont construit des oléoducs permettant d’éviter l’utilisation du détroit d’Ormuz.
  • Le détroit de Bal el Mandeb est un autre point de passage stratégique situé entre Djibouti et le Yémen.
  • Le réchauffement climatique entraîne l’ouverture de nouvelles routes maritimes au pôle Nord. C’est le cas de la route transpolaire qui a été inaugurée en 2017. D’autres routes sont accessibles durant les mois d’été le long des littoraux russe et canadien.
  • Si le réchauffement climatique se poursuit, la route entre Rotterdam et Shanghai serait diminuée d’un tiers et placerait la Russie dans une situation géostratégique centrale. C’est une perspective étudiée avec attention par les Chinois qui souhaitent échapper au contrôle américain des routes maritimes passant par le Moyen-Orient.

Les principaux chapitres révisés