Mots-clés

, ,

Quelques jours seulement après son élection, Donald Trump a provoqué une énième polémique en acceptant une conversation téléphonique avec Tsai Ing-wen, Présidente de Taïwan. Comme d’habitude, l’homme-d’affaires-star-de-la-télé-réalité devenu Président de la République des Etats-Unis a refusé de faire profil bas face à ce que beaucoup considèrent comme une erreur diplomatique. Au contraire, il surenchérit désormais en menaçant de ne plus reconnaître la « Chine unique ».

capture

Cliquez sur l’image pour accéder à l’article

Mais pourquoi cela pose-t-il problème ? 

  • Parce que ce que nous appelons Taïwan n’est pas considéré comme un territoire indépendant par la Chine. Il s’agit d’une île au large du littoral chinois sur laquelle se sont réfugiés l’ancien dirigeant Tchang Kaï-chek et deux millions de Chinois lors de la prise de pouvoir de Mao Zedong en 1949.

chnt-lmap-md

  • Depuis cette période, ce que nous appelons la Chine s’appelle en fait la République populaire de Chine. A l’inverse, Tchang Kaî-chek et ses successeurs n’ont jamais accepté cette défaite et ont considéré qu’ils étaient les garants de l’ancienne République de Chine. Il suffit pour le vérifier de comparer les fiches Wikipedia des deux actuels dirigeants de ces territoires :

capture-1 capture-2

  • Si l’URSS a immédiatement reconnu la légitimité de la nouvelle République populaire de Chine incarnée par Mao Zedong, les autres dirigeants occidentaux ont mis beaucoup plus de temps. La France attend ainsi 1964 pour la reconnaître officiellement et l’ONU attend 1971 pour transférer le siège du Conseil de Sécurité des mains de la République de Chine à la République populaire de Chine.
  • Quant aux Etats-Unis, ils profitent d’une rupture progressive entre la République populaire de Chine et l’URSS pour tenter un rapprochement qui passe d’abord par ce qui a été appelé « la diplomatie du Ping Pong » avant de sceller officiellement la reconnaissance de la République populaire de Chine avec une visite du Président des Etats-Unis Richard NIXON à Beijing en 1972.

diplo2-master675

  • En 1979, ce rapprochement se traduit par la politique de la « Chine unique » qui conduit les Etats-Unis à interrompre leurs relations diplomatiques avec Taïwan. Il s’agit alors de donner des gages à Deng Xiaoping, nouveau dirigeant de la République populaire de Chine, qui souhaite ouvrir partiellement son pays aux investissements occidentaux.

Depuis, les Etats-Unis, la Chine et Taïwan étaient restés sur ce statu quo mais le nouvel occupant de la Maison Blanche ne semble pas l’entendre ainsi.

To be continued… 


Chapitres révisés

Pour aller plus loin