Mots-clés

, , , , , , , , , ,

Honeycomb (1)

Samedi 7 novembre 2015, Xi Jinping et Ma Ying-jeou, respectivement dirigeant de la Chine continentale et de Taïwan se sont rencontrés à Singapour pour un entretien à huis clos et une poignée de main historique.

9474909bfb1f680e9d3141945ca45f9c320983c0

Cette rencontre est historique car officiellement, la Chine ne reconnaît pas encore Taïwan comme un Etat indépendant, mais comme une province chinoise, ce qu’il a été le cas jusqu’à la guerre civile chinoise de 1946 à 1949 entre nationalistes et communistes.

A l’issue de ce conflit, les nationalistes du Guomindang dirigés par Tchang Kaï-chek sont en effet battus par les communistes dirigés par Mao Zedong et se réfugient à Taïwan dans l’attente d’une revanche militaire et d’une reprise du pouvoir.

Jusqu’en 1971, l’ONU considère d’ailleurs que les dirigeants officiels de la Chine sont ceux de Taïwan et c’est pourquoi ils conservent jusqu’à cette date le bénéfice du siège de membre permanent du conseil de sécurité.

Cependant, la Chine populaire de Mao est progressivement reconnue par l’Inde (1949), le Pays-Bas (1950), l’Egypte (1956), la Tunisie (1964) mais aussi la France en 1964. Ce n’est finalement qu’après une évolution de la position des Etats-Unis sur cette question que la République populaire de Chine est admise à l’ONU à la place de Taïwan le 25 octobre 1971. Depuis, un statu quo reposant sur une « politique des trois « ni » » était en place : ni réunification, ni indépendance, ni recours à la force ».

On ne sait pas encore vraiment comment interpréter cette acte politique : nouvelle étape dans une stratégie « à petits pas » vers un rapprochement ? Démarche politique visant à apporter un soutien au docile dirigeant Ma Ying-jeou en difficulté dans les sondages ? Ou bien volonté de renforcer la Chine comme un acteur géopolitique incontournable à l’échelle asiatique et mondiale ?…

Nous aurons l’occasion d’en discuter bientôt en classe avec les élèves de Terminale.


Chapitre révisé
Connaissances à retenir
  • Xi Jinping, président de la République populaire de Chine depuis 2013.
  • Ma Ying-jeou, président de la République nationaliste de Chine (Taïwan) depuis 2008.
  • Tchang Kaï-chek (1887-1975) : dirigeant du Guomindang battu lors de la guerre civile de 1946-1949 qui se réfugie à Taïwan après sa défaite.
  • Mao Zedong (1893-1976) : chef du parti communiste chinois à partir de 1942 et dirigeant de la République populaire de Chine à partir de 1949 à la suite de sa victoire contre le Guomindang.
  • Guominang : nom du parti nationaliste chinois
  • 1964 : reconnaissance de la République populaire de Chine par la France.
  • 25 octobre 1971 : reconnaissance de la République populaire de Chine par l’ONU et récupération du siège de membre permanent du conseil de sécurité.
Sources